Ateliers Philo-Ludique

"Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine"

 (Michel de Montaigne)


Des ateliers philo pour les enfants ? Mais quelle drôle d'idée !

Les enfants sont bien trop jeunes pour philosopher !

Et bien non, ce n'est pas du tout une drôle d'idée... et ce n'est pas non plus une idée récente. 

 

Un peu d'histoire...

Le débat existe depuis l'Antiquité : d'un côté, ceux qui considèrent que la pratique de la philosophie ne peut se pratiquer qu'avec des connaissances solides et de la maturité (c'était le cas de Platon qui la voyait comme une science complexe et élitiste) et de l'autre ceux qui, au contraire, voient la philosophie avant tout comme une activité de l'esprit accessible à tous (Montaigne était de ceux là).

 

Plus près de nous, à la fin des années 1960, Matthew Lipman, philosophe et pédagogue américain, constate les lacunes de ses étudiants en matière de logique et de raisonnement. Confiant dans les capacités des enfants à raisonner de façon logique, critique et autonome dès leur plus jeune âge, il décide de développer un programme de philosophie adapté aux enfants dès l'école primaire. Depuis, d'autres méthodes ont vu le jour (Tozzi, Lévine, Brénifier, SEVE ...) et la pratique de la philosophie avec les enfants est aujourd'hui présente dans de nombreux pays. En France, en 2015, l'Education Nationale incite même à la pratique d'ateliers philosophiques dès le CP. Une chaire Unesco "Pratique de la philosophie avec les enfants" est également ouverte depuis novembre 2016.


A quoi ça sert ?

Les enfants sont naturellement philosophes. Ils ont un regard neuf sur le monde qui les entoure et ils posent de nombreuses questions existentielles que les adultes éludent fréquemment... Manque de temps, sujets tabou, idée que l'enfant est trop jeune, peur de montrer son ignorance ou crainte de donner une réponse inadaptée... Les raisons d'éluder ne manquent pas ! Parents, enseignants, adultes, nous sommes tous plutôt dans la transmission de savoirs et de vérités inéluctables voire moralisatrices. 

 

Pourtant les enfants sont en constante recherche de sens et leur curiosité est propice au développement de la pensée. Ce sont des philosophes extraordinaires, surprenants et réfléchis!

  

Ces ateliers ont de multiples bénéfices :

  • apprendre la démocratie et les relations inter-personnelles :
    • prendre la parole pour exprimer et argumenter ses opinions
    • donner de la valeur à ses idées et reconnaître la valeur des idées des autres
    • participer à une discussion en respectant la multiplicité des points de vue
    • changer le regard que l'enfant porte sur lui-même et sur les autres, enfants ou adultes. Cela change en retour le regard que les autres enfants et les adultes portent sur lui
    • être intégré au groupe tout en affirmant son individualité propre
    • développer l'écoute, l'attention à l'autre, l'empathie, la solidarité, la tolérance, le respect, l'ouverture d'esprit
    • être au même niveau que les autres participants, y compris l'adulte, puisqu'il n'y a pas de "bonne" ou de "mauvaise" réponse
    • intégrer des règles
  • se questionner, s'étonner, s'approprier et comprendre le monde :
    • éveiller son esprit avec des questions et sortir du cadre "questions/réponses" (car les questions sont finalement plus importantes que les réponses qui sont limitantes)
    • débattre de questions existentielles... et se rendre compte qu'il n'est pas seul à se les poser
    • accepter qu'il puisse n'y avoir aucune réponse ou plusieurs réponses à une même question
    • donner du sens aux contenus scolaires en utilisant les savoirs abordés en classe
  • devenir autonome et responsable, grandir :
    • construire son identité
    • renforcer l'estime de lui et la confiance en lui
    • développer son esprit critique, faire preuve de discernement
    • exercer sa liberté de penser, penser par et pour lui-même
    • développer l'autonomie en élaborant seul son opinion
    • devenir responsable en assumant son opinion
    • être libre de changer d'opinion
    • exprimer ses émotions et apprendre à les gérer
    • se relier à soi, mieux se connaitre
    • développer l'attention et la concentration
  • développer ses aptitudes linguistiques et logiques
    • acquérir de l'aisance à l'oral en s'exprimant avec rigueur et cohérence
    • développer son vocabulaire et sa logique
    • apprendre à argumenter de façon constructive, à donner des exemples

  La stimulation de la pensée critique et créatrice est bénéfique dès le plus jeune âge.

 

D'une manière générale, ces discussions entrent dans le cadre de l'éducation éthique et citoyenne en favorisant la tolérance et en prévenant la violence. 


Déroulement d'un atelier 

Les ateliers Philo avec les enfants ne sont pas des cours de philosophie ! L'animateur de l'atelier n'est pas là pour transmettre un "savoir" et mais pour permettre aux enfants d'exprimer leur pensée et de débattre entre eux dans un cadre démocratique.

 

En début d'atelier, l’animateur explique l’objectif, le fonctionnement et les règles fondamentales d’un atelier philo (écouter les autres, ne pas juger ou se moquer, argumenter, etc.) qui permettent de poser un cadre bienveillant et sécurisant.

 

Une discussion est lancée à partir d’une question philosophique (question qui peut émerger de supports variés : albums jeunesse, textes, mots, citations, photos, affiches, vidéos, cinéma, théâtre, jeux de rôles, jeux de société, œuvres d'art...).

 

Les enfants ou les adolescents sont, dans la mesure du possible, disposés en cercle, et l’animateur, inclus dans le cercle, distribue la parole en veillant à ce que tous les enfants qui le souhaitent, puissent parler. Il peut reformuler certains propos, synthétiser certains échanges, interroger les opinions et demander des précisions mais à aucun moment il ne donne son opinion personnelle. Il est là pour permettre aux participants d’exprimer le plus librement possible leur pensée, de recevoir celle des autres et de favoriser des échanges respectueux et constructifs entre eux.

 

Les enfants peuvent aborder toutes sortes de questions sans tabous et exercent leur esprit critique au profit du "vivre ensemble".

 

Chaque séance est précédée d'une pratique de l'attention de quelques minutes qui permet aux enfants d'être pleinement présents et disponibles pour les échanges.

 

En fin de séance, une restitution collective ou individuelle permet de synthétiser les échanges.

 

Les ateliers Philo sont des espaces de liberté propices à la parole, ludiques et sans jugements 

L'accent est mis sur la relation bienveillante entre l’animateur et les enfants ou les adolescents.


Infos Pratiques

- Pour les enfants de 6 à 10 ans (primaire) et de 11 à 14 ans (collège)

- Possible dès 5 ans (grande section de maternelle)

- Groupe de 5 enfants minimum à 15 enfants maximum 

 

La durée d'un atelier varie selon l'âge des enfants et de leur capacité d'attention (30 à 45mn pour les plus jeunes à 1h30 pour les plus grands) et comprend le temps de restitution individuelle ou collective.

 

Vous souhaitez mettre en place un atelier Philo ?

 

Ecoles, accueil périscolaire, collèges, médiathèques, librairies, associations, collectivités, particuliers...  

 

Groupe de plus de 15 enfants ?

 

Je suis à votre écoute pour une animation ponctuelle ou régulière. 

 

Ensemble, nous déterminerons le thème, le support et la durée de l'atelier.

 

Devis sur demande.



Agenda

Prochainement !


Mes formations

Association SEVE 

(agrée par le Ministère de l'Education Nationale)

Pôle Philo à Wawre 

(service de Laïcité Brabant wallon - Belgique)

Les petites lumières

(ateliers de philosophie

pour enfants)